Présentation du projet d'aménagement sur la couverture du périphérique au niveau de la Porte de Vincennes

Publié le par Patrick Beaudouin

Françoise de Panafieu, Jean-Marie Cavada, Jean-Claude Beaujour et moi, accompagnés des candidats de la liste "Avec vous, Saint-Mandé passionnément", que je conduis dans le cadre des élections municipales, avons présenté, hier après-midi, comme je l'avais annoncé sur mon Blog, notre projet pour l'aménagement de la couverture du périphérique au niveau de la porte de vincennes.

 

undefinedundefined



La ville de Saint-Mandé est actuellement une des villes les plus denses d’Ile de France. En effet, avec une population croissante (+ de22 000 habitants en 2009, source INSEE) et un territoire de 92ha, cette ville présente une densité urbaine très forte, qui amène des contraintes pour la réalisation de nouveaux équipements publics.

Les 12ème et 20ème arrondissements de Paris connaissent eux aussi une densité urbaine importante. Ces trois «villes» ont actuellement un besoin important en termes d’espaces et d’équipements publics de proximité, répondant aux besoins des habitants, tels que des équipements sportifs de plein air et des équipements culturels.  
 
L’aménagement du périphérique doit donc être pensé comme un espace de liaison et de valorisation des grands équipements de Paris et des équipements existants des communes alentours : le Château de Vincennes, le Parc Floral, l’Hippodrome de Vincennes, le Parc Zoologique, l’INSEP, les grands parc départementaux…



NOTRE PROJET

Cliquez sur l'image ci-dessous pour visualiser la carte en détail (Format PDF)


undefined


Des équipements de proximité contemporain pour un "quartier de demain"

Il est nécessaire d’inscrire ce site dans le développement économique de l’est parisien par la création d’équipements publics ayant une vocation d’usages locaux mais ayant également un rayonnement régional. Il est prévu que ces futurs équipements soient au cœur d’un réseau de partenariat avec d’autres équipements ou d’autres sites de Paris, du Val de Marne et d’Ile de France, tels que le Zoo de Vincennes, le Parc Floral, le Château de Vincennes, l’Hippodrome de Vincennes, les grands espaces verts comme le Bois de Vincennes,les grands parcs départementaux, le Centre National du Bois du 12ème arrondissement  et prochainement, le centre « géomatique » regroupant les sièges sociaux de l’I.G.N et Météo France à Saint-Mandé.
 
  • Equipements sportifs
Comme indiqué précédemment, il est nécessaire de créer des équipements sportifs, notamment de plein air (stade, etc.), qui puissent venir en complémentarité d’équipements déjà existants. Il sera nécessaire de contacter les fédérations sportives et l’INSEP pour élaborer un programme cohérent.
 
  • Equipements culturels
La nécessité de créer des équipements culturels est également très présente. En plus d’équipements traditionnels tels qu’une médiathèque, le site pourrait accueillir un auditorium, des salles permettant la pratique des musiques actuelles (salles de répétition et d’apprentissage).Ce lieu pourrait être un espace d’échange pour la jeunesse sur les cultures musicales. De même, il pourrait être intéressant de réfléchir à la création d’un équipement à peu près similaire pour les arts plastiques et les œuvres contemporaines.
La création d’espaces de création et d’équipements à vocations éducatives pourrait également être étudiée. Ces équipements devront être à destination des établissements scolaires, des universités et des institutions travaillant sur le domaine de l’environnement tels que le Centre National Du Bois…
 
  • Logements à intégrer en lien avec les activités du site
Une réflexion devra être engagéesur la nécessité de créer du logement dans ce nouveau quartier. L’intérêt de créer des logements dans ce lieu, c’est qu’ils apporteront de la vie jour et nuit. La nature et l’occupation de ces logements devront être en cohérence avec la nature des équipements installés. (Logements pour les artistes, les étudiants, les apprentis, ainsi que des logements destinés aux classes moyennes…).

 
 Un aménagement urbain soucieux de l'environnement

-         Le foncier qui sera créé aura une surface importante, ce qui est très rare en première couronne. De ce fait, ce « nouveau quartier » devra être exemplaire dans son aménagement. Par conséquent, il devra prendre en compte les notions de développement durable (HQE, etc.), proposer une architecture moderne mais qui soit en interface avec une forme urbaine de type Haussmannien. Cette architecture devra au maximum utiliser des matériaux recyclables, tels que le bois, matériau d’avenir, présenter des bilans énergétiques correspondant aux préconisations issues des « Grenelle. de l’Environnement  ». Les toitures pourront être de type toiture ou terrasse végétalisées  et des panneaux photovoltaïques pourront y être installés. Il pourrait également être intéressant de mettre en place des murs végétaux. 

- En ce qui concerne les cheminements (circulations douces), il est important que des itinéraires cohérents soient créés à l’intérieur du site pour relier les différents équipements. De plus, une interconnexion avec les circulations douces bordant cette couverture devra être mise en place (connexion des pistes cyclables et stations « Vélib », petite ceinture : « coulée verte »), ainsi qu’avec tous les autres modes, et plus particulièrement les transports en commun (Ligne1 du métro parisien bientôt prolongée jusqu’à Fontenay, le futur Tramway, les nombreuses lignes de bus : PC2, 29, 56, 46, 325, 86…).

Une réalisation et une gestion en intercommunalité

La réalisation et la gestion de ce nouveau quartier de vie devront être menées en partenariat entre les différentes villes associées. 
Une étude devra être menée afin de déterminer le meilleur mode de réalisation et de gestion des équipements publics : syndicat, intercommunalité, contrat de plan, etc… Le financement à long terme pourra s’appuyer sur la vente des charges foncières des logements et surtout sur un partenariat public/privé.
 

Publié dans Actualité

Commenter cet article