La question des retraites

Publié le par Patrick Beaudouin

La réforme des régimes spéciaux de retraite, et leur alignement sur celui du régime général, est indispensable pour mettre, enfin, les Français sur un même pied d’égalité pour contribuer à la maîtrise des finances publiques et garantir la pérennité financière des régimes de retraites dans un contexte de crise financière.

 

La réforme se traduit par une harmonisation de la durée de cotisation qui sera portée progressivement de 37,5 ans à 40 ans d’ici 2012. La durée de cotisation a vocation à évoluer. Encourageant ainsi à la prolongation d’activité, le taux de pension des agents de la fonction publique est augmenté.

 

L’application de ce décret est dorénavant en vigueur au sein de la SNCF et de la RATP, des Industries gazières et pour les professions comme les clercs de notaire, mais aussi à l’Opéra national de Paris et à la Comédie Française.

 

Prenant en compte l’allongement de la durée de vie qui amène les gens à vouloir travailler plus longtemps, favorisant le pouvoir d’achat des Français, cette réforme a été tenue par le Chef de l’Etat selon sa promesse de campagne. Elle engage ainsi tous les citoyens à un effort commun pour la relance de la compétitivité du pays, attendue depuis plus de vingt-cinq ans.

 

Publié dans Billets d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article