Eduquons nos enfants

Publié le par Patrick Beaudouin


J'ai cosigné la proposition de loi de mon collègue député M. Axel PONIATOWSKI, visant à interdire la diffusion de certains spots publicitaires pour des produits à forte teneur en sucres ou en matières grasses, définis par l'Agence française de l'alimentation, au cours des programmes destinés aux enfants et aux adolescents.
Le Gouvernement s'est aussitôt saisi de ce problème de santé publique, au regard du nombre de jeunes français ayant des problèmes de surpoids ou devenant obèses, touchant plus particulièrement ceux issus de catégories défavorisées.
Afin de renforcer les dispositions existantes de la Loi du 9 août 2004, qui tend à accompagner le message publicitaire, d'une information d'ordre sanitaire, pour des boissons avec ajouts de sucres, de sel, d'édulcorants et de produits manufacturés, le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports a engagé une série de mesures pour lutter contre l’obésité infantile. Une première concertation s’est tenue la première semaine du mois de mars avec les interprofessions (entreprises et annonceurs) pour supprimer à terme la publicité pour les aliments et les boissons lors des programmes télévisés pour enfants. La seconde disposition est le retrait effectif d’ici la fin du mois de juin prochain, des confiseries et des sucreries aux caisses des grandes surfaces. La loi du 25 juin 2001 relative à la composition des repas servis en restauration scolaire et sur les recommandations nutritionnelles, sera renforcée puisque l’application de celle-ci reste encore très marginale. Enfin, un observatoire nutritionnel sera mis en place pour suivre l’évolution de la qualité de l’offre alimentaire, sur le plan nutritionnel et sur le plan socio-économique, afin de surveiller les acteurs économiques de ce marché conformément avec les engagements qui ont été pris au cours lors de cette concertation.

Publié dans Actualité

Commenter cet article