Monopole des pharmaciens

Publié le par Patrick Beaudouin

De nombreux pharmaciens m'ont fait part de leur mécontentement suite à la campagne publicitaire demandant que les parapharmacies E. Leclerc puissent être autorisées à vendre les médicaments à prescription facultative, et aux propos de Michel-Edouard Leclerc assurant que les prix y seraient 25% moins chers par rapport à la moyenne dans les pharmacies.


Lors de la séance de questions au Gouvernement mercredi dernier, Jean-Pierre Nicolas, député de l'Eure, a interrogé, au nom du Groupe auquel j'appartiens, Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé.

 

Vous pouvez retrouver sa réponse en suivant ce lien.

Publié dans Assemblée Nationale

Commenter cet article