Actualité des dossiers du prolongement de la ligne 1 et de la couverture du RER A

Publié le par Patrick Beaudouin

 

Prolongement de la Ligne 1 

 

J’ai évoqué la situation de ce dossier, lundi dernier, avec le Cabinet de Pierre Mongin, Président Directeur général de la RATP, que j’avais sollicité sur ce point précis. Il s’avère que les travaux d’étude réalisés par la RATP, dès 2005, sur ce dossier, ont été interrompus, hélas, en 2007, à la demande du Syndicat des transports d’Ile de France (STIF) - structure décisionnaire en matière de transports - au motif qu’il n’avait pris aucune décision en ce sens et qu’en conséquence, la RATP n’avait pas à les entreprendre.

 

Le projet, depuis, a été inscrit au Contrat de projets Etat-Région 2007-2013, dans la partie études, suite à l’intervention concertée de Dominique de Villepin, alors Premier Ministre, de Roger Karoutchi, Président du Groupe UMP à la Région Ile de France, que j’avais sollicités, mais aussi d’élus régionaux d’autres tendances concernés par le projet et de l’intense travail de mobilisation et d’information réalisé par l’association « Metro aux Rigollots », présidé par Simon Meyer.

 

Il s’avère donc, aujourd’hui, indispensable de concentrer nos efforts de sensibilisation et de mobilisation en direction du STIF afin d’obtenir, dans les plus brefs délais, le début de la réalisation des travaux d’études, tels qu’ils sont prévus. Outre le travail de lobbying qui sera effectué par les élus nationaux et territoriaux, peut-être faudra-t-il, en arriver, à mobiliser, de nouveau, les populations de nos trois communes, à travers le lancement d’une grande pétition.

 

C’est ce que je proposerai à mes collègues élus de la circonscription, toutes tendances confondues, ainsi qu’à tous les acteurs de ce dossier, le 22 mai prochain, lors de l’Assemblée générale de l’association « Metro aux Rigollots ». Ce n’est que par l’union de nos voix que nous pourrons convaincre le STIF de relancer ces études, indispensables à l’inscription des crédits pour la réalisation du prolongement de la ligne 1 dans le prochain Contrat de projets.

 

 

Couverture du RER A

 

Nous venons de saisir, par courrier, avec mes collègues maires de Vincennes et Fontenay-sous-Bois, le Président du Conseil général du Val de Marne, le Président de la Région Ile de France et le Président Directeur général de la RATP à propos de ce dossier. Il s’agit aujourd’hui d’obtenir la réalisation des études d’actualisation nécessaires à la poursuite des phases 2 et 3 du programme de protection phonique de la ligne 3.

 

Un accord global sur le financement a été trouvé entre la Région Ile de France, les trois villes concernées (Saint-Mandé, Vincennes, Fontenay-sous-Bois)  et le Conseil général du Val de Marne. J’ai, de plus, comme je m’y étais engagé, également obtenu un financement supplémentaire par le biais de la réserve parlementaire, à l’Assemblée nationale.

 

Les études peuvent donc, désormais, débuter dans les plus brefs délais.

Nous avons également, d’ores et déjà,  sollicité l’inscription des travaux de réalisation de ces deux phases dans le contrat particulier en cours d’élaboration entre le Département du Val de Marne et la Région Ile de France, et ce, afin de permettre un aboutissement rapide de ce projet, depuis longtemps vivement attendu par les habitants de nos communes.

 

Je sais, enfin, pouvoir compter sur la détermination de nos élus territoriaux qui, dans leurs assemblées respectives, sauront, sans nul doute, défendre efficacement ce dossier.

Commenter cet article