Café politique : la rupture en perspective pour la Région

Publié le par Patrick Beaudouin

Ce vendredi 21 novembre, au café-restaurant Royal Comptoir, à Saint-Mandé, l’association Vivre l’Union Ensemble a reçu Roger Karoutchi, secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé des relations avec le Parlement, pour répondre aux questions des Saint-Mandéens sur la conjoncture, mais aussi tracer les perspectives des enjeux du Grand Paris et de la gouvernance de l’Ile de France.

Plus de 80 personnes s’étaient déplacées. J’ai d’abord remercié notre ami Roger Karoutchi d’avoir répondu à mon invitation. J’ai ensuite fait un tour d’horizon sur les rapports de Saint-Mandé avec Paris qui s’articulent aujourd’hui sur de grands dossiers. Nous travaillons ainsi ensemble à la couverture du périphérique au niveau de la Porte de Vincennes, mais aussi sur l’arrivée de Vélib en 2009, puis d’Autolib.

 

 

 

 

 

Roger Karoutchi a ensuite décrit les grands enjeux de la région Ile de France pour les années à venir. En réponse aux questions, il a souligné l’absence d’efforts réalisés par l’exécutif socialiste en termes de transports, qu’il s’agisse de la route ou des transports en communs.

 

 

Le Ministre a  aussi souligné le gaspillage de l’argent public dû au coût du journal de la région qui ne sert qu’à faire la propagande de Jean-Paul Huchon et coûte 15 millions d'euros par an ! Ainsi que la multiplication des associations et des sommes qui leur sont versées (20 millions d'euros par an).

 

Roger Karoutchi s’est engagé à créer la rupture dans la gestion de la région et rendre à la région capitale ses ambitions en termes de développement économique.

Commenter cet article