Saint-Mandé reçoit la Marianne d'or de l'Environnement et du Développement durable

Publié le par Patrick Beaudouin

En tant que Maire de Saint-Mandé, j’ai reçu la Marianne d’Or de l’Environnement et du Développement durable.

Dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, la Marianne d’or, prix d'excellence des municipalités de France, récompense la politique de sensibilisation du personnel communal à l’impact environnemental de son travail.

Gestion de l’eau, mais aussi consommations d’électricité, de papier, de chauffage, des voitures : le personnel communal de Saint-Mandé, aiguillé par les consignes de la municipalité, se fait un devoir d’adopter des pratiques éco-responsables.

Et puisque la puissance publique se doit de donner le bon exemple, les bâtiments publics (école, maison des sports…) de Saint-Mandé, dans la lignée des prescriptions de Grenelle de l’Environnement, bénéficient, eux, d’une conception écologique.

A l’occasion d’une visite à Saint-Mandé au mois de septembre, Nathalie Kosciusko-Morizet, avait salué la politique éco-responsable de la ville. La secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie avait alors inauguré les poubelles BigBelly, nouveau type de poubelle urbaine publique. Nommée « Big Belly », cette poubelle est en fait un mini-compacteur de déchets alimenté par l’énergie solaire, le couvercle de la poubelle étant équipé d’un panneau photovoltaïque.

Le concours de la Marianne d'Or honore les communes de métropole et d'Outre-Mer qui méritent que leurs initiatives, actions, politiques soient connues et reconnues, et deviennent une référence au niveau national.

Saint-Mandé, se veut une ville avant-gardiste dans la lutte contre le réchauffement climatique et cette Marianne d’or vient récompenser sa politique d’éco-responsabilité.

Commenter cet article