Plan de lutte contre les escroqueries : informer pour protéger

Publié le par Patrick Beaudouin

Face à la croissance de près de 20% des faits d’escroquerie en 2008 par rapport à 2007, Michèle ALLIOT MARIE, Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales a présenté mardi 6 janvier un plan national de lutte contre les escroqueries.

 

Ce plan a pour but de renforcer la prévention et la détection des toutes les formes d’escroquerie, mais aussi de moderniser nos instruments afin d’anticiper les escroqueries possibles.

 

Pour l’information, le ministère de l’intérieur édite une nouvelle plaquette, disponible dans tous les services publics de l’Etat et téléchargeable sur le site : www.intérieur.gouv.fr. Cette plaquette informe les citoyens sur les différents types d’escroqueries et fournit des conseils et des règles de vigilance.

 

Un numéro de téléphone, le 08 11 02 02 17  a été mis en place afin de permettre à toute personne suspectant une escroquerie d’obtenir des informations et des conseils concrets, ainsi que des renseignements sur les démarches à suivre.

 

Trois mesures ont été prises pour moderniser les outils de lutte contre les escroqueries :

 

Désormais, les internautes pourront signaler des mails ou des sites qui ressemblent à une tentative d’escroquerie, ce sur la plate-forme nationale de signalement : www.internet-signalement.gouv.fr.

 

A la demande de Michèle ALLIOT MARIE, un groupe dédié aux escroqueries sur internet a été créé au sein de l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication de la police judiciaire.

Ce groupe permet de centraliser les informations et de faciliter les recoupements entre différentes plaintes recueillies sur  l’ensemble du territoire national.

 

Enfin, lors de la Présidence Française de l’Union européenne, a été décidée la mise en place courant 2009 d’une plateforme européenne de signalement des infractions relevées sur Internet, hébergée par Europol.

Publié dans Actualité

Commenter cet article