Rendez-vous du futur : la révolution de la presse en marche

Publié le par Patrick Beaudouin

Lundi soir, à l’occasion d’un Rendez-vous du Futur qui a réuni plus de 150 personnes, Jean-Claude Bourret a insisté sur la véritable révolution qui vit aujourd’hui la presse et l’information.

 

Avec plus d’un milliard de personnes connectées à internet qui peuvent prendre des photos avec des appareils numériques puis les diffuser à l’instant sur internet avec un commentaire et toucher potentiellement le milliard d’internautes, le traitement et la diffusion de l’information ont complètement changé de nature, tout comme le métier de journaliste.



Les participants comme Jean-Claude Bourret ont souligné la nécessité de l’existence d’un journalisme d’investigation, capable de mener des enquêtes, de recouper l’information et de l’analyser pour ne pas céder à la communication-émotion.


Si la révolution des médias permet à chacun de prendre la parole et conduit à la disparition du privilège du journaliste, la vraie question demeure celle du contenu du message, de la « vérité ».


Par le biais des médias traditionnels et d’internet, se livre une véritable guerre. Le web est une arme de propagande qui se développe à grande vitesse. La lutte sur internet concerne aussi bien les points chauds de la planète comme le Moyen-Orient que la contestation des régimes autoritaires, notamment africains.

 

Sur chaque sujet, internet donne tous les arguments, même les plus farfelus, s’éloignant de ce qui fait l’intérêt de la presse : la rigueur, la vérification de l’information et sa sélection.


Jean-Claude Bourret a souligné les dangers de l’hétérogénéité de « l’information » : face à une multitude de discours contradictoires, il est très difficile pour chacun et notamment les plus jeunes de se construire et de construire une opinion. Se pose alors la question de l’information à donner pour apaiser les tensions dans le contexte d’une montée généralisée de la délinquance, quelle que soit son visage.


Internet est ainsi un outil d’information dépassant largement tous les medias traditionnels, avec un foisonnement extraordinaire de la prise de parole, à l’intérieur duquel il reste difficile de repérer des sources d’information fiables, au moment même où la légitimité des journalistes traditionnels est contestée.

 

Seul un effort de lucidité et de sens critique peuvent permettre au citoyen de trouver la véritable information et de la distinguer des canulars (« hoax », courants sur internet, ils sont démasqués sur le site hoaxbuster), des informations fantaisistes ou des manipulations.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article