La citoyenneté : un apprentissage de la responsabilité

Publié le par Patrick Beaudouin

C’est à l’hôtel de Ville, que s’est déroulée la cérémonie de citoyenneté rassemblant les jeunes saint-maandéens ayant atteint l’âge électoral depuis le 1er mars 2008, en présence des représentants du préfet et du Président du tribunal de grande instance.



A cette occasion, j’ai remis à chaque jeune sa carte électorale et le livret de citoyenneté, édité par le ministre de la Jeunesse et des Sports, présentant les principes fondamentaux de la République ainsi que les droits et devoirs que confère la majorité.

Fille de la liberté, la citoyenneté ne peut s’exercer de manière pleine et entière qu’en toute connaissance de cause. C’est l’une des motivations de l’instauration de cette cérémonie de citoyenneté.
Le livret remis est un petit condensé de droit constitutionnel et d’instruction civique expliquant aux jeunes les différents scrutins auxquels ils pourront participer.



La plaquette présente également des extraits de grands textes exprimant les valeurs de la France : Déclaration des droits de l’homme et citoyen, le préambule de la Constitution de 1946, la Constitution de 1958, la Chartre de l’Environnement de 2004 et le Code civil.



La citoyenneté est le produit d’une histoire, et la connaître permet de mesurer à quel point elle constitue un bien cher, mais aussi quelles responsabilités elle donne à celui qui est reconnu comme apte à participer à la vie de la cité. C’est ce caractère sacré de la citoyenneté, qui a conduit au décret n° 2007-168 du 8 février 2007, instituant une cérémonie de citoyenneté pour les jeunes venant de passer à l’âge majeur.

Commenter cet article