Le 2ème Café politique à Vincennes : agir pour l’environnement, c’est agir pour notre avenir

Publié le par Patrick Beaudouin

Organisé hier soir, à l’issue de la semaine du développement durable (1-7 avril), le 2ème café politique de Vincennes avait pour thème: le Grenelle de l'environnement: un moteur durable de croissance?

 

 

 

Face à un public passionné, et en présence de Catherine PROCACCIA, Sénateur du Val-de-Marne, de Jean-Michel SEUX, Conseiller général de Vincennes-Est, ainsi que de l’équipe municipale UMP de Vincennes,  les experts Laurent PROBST (Chef de mission intermodale Partenariat public privé (PPP) au Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du Territoire) et Florence CROCHETON, Adjointe au Maire de Saint-Mandé chargée du Développement durable, ont fait le point sur notre politique environnementale.

 


 

Après avoir évoqué le projet de loi de programmation relatif à la mise en oeuvre du Grenelle de l'environnement (dit Grenelle 1) et le projet de loi « Engagement national pour l’environnement » (dit Grenelle 2), qui concrétise différents objectifs du Grenelle définis dans la loi Grenelle 1, Laurent PROBST a affirmé la nécessité d’œuvrer en faveur du développement durable, ce dernier constituant un véritable amortisseur de crise. Si le Grenelle représente 400 milliards d’investissements verts (routes, transports en commun, bâtiments respectant les nouvelles normes environnementales…), ces investissements vont permettre de préparer efficacement notre avenir, que l’on se place d’un point de vue écologique ou financier. Non seulement notre économie deviendra-t-elle plus performante, mais nous pourrons faire face à la concurrence internationale dans un secteur prometteur : l’écologie.


 

Florence CROCHETON a quant à elle évoqué l’action menée à Saint-Mandé dans le domaine du développement durable : la commune a fait de l’environnement sa priorité, avec la mise en place de dispositifs de recyclage novateurs (poubelles publiques « BigBelly » servant à compacter les déchets ; fourniture de sacs biodégradables pour les déchets verts ; tri sélectif ; économie de papier au sein des services municipaux…). A l’occasion de la semaine du développement durable, une exposition s’est par ailleurs tenue à l’hôtel de ville de Saint-Mandé afin de sensibiliser les habitants sur les enjeux liés au développement durable.

 

 

 

Suite aux présentations de Laurent PROBST et de Florence CROCHETON, un débat s’est engagé avec l’ensemble des participants. Les intervenants ont répondu aux questions posées par les vincennois, saint-mandéens, et fontenaisiens en mobilisant leurs connaissances techniques et leur expérience au niveau local. La discussion, très animée, a permis aux personnes présentes d’échanger leur point de vue sur le Grenelle et, surtout, d’alimenter la réflexion sur l’avenir de notre planète.  

Commenter cet article