Solidarité et intégration

Publié le par Patrick Beaudouin

La préparation du budget de la France pour 2007 est en route. Cette année, je suis chargé du budget Solidarité et intégration.

 

Ce budget, suite à la réforme permise par la LOLF, correspond à une mission qui regroupes 7 programmes : le programme handicap et dépendance, le programme « politiques en faveur de l’inclusion sociale , le programme accueil des étrangers et à l’intégration, le programme « actions en faveur des familles vulnérables », le programme protection maladie, le programme concernant l’égalité entre les hommes et les femmes, et enfin le programme politiques sanitaires et sociales. 

 

Je souhaite me pencher plus précisément sur l’accueil d’urgence en France. A l’instar de la Halte Fontenaysienne ou du Samu social, l’accueil d’urgence est essentiel à notre politique d’inclusion sociale : il s’agit de cette volonté de l’Etat de faire en sorte de maintenir le lien avec ceux qui quittent notre société par choix, ou qui sont mis à la marge à la suite de divers évènements qui les ont affectés : chômage, alcoolisme, désintégration sociale, rupture familiale, perte de logement, …etc.

Un des principaux dispositifs de l’accueil d’urgence est constitué les centres d’hébergement et de réinsertion sociale – CHRS. Comme l’a souhaité le Gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, la loi du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion sociale prévoit une montée en charge du dispositif sur les années 2005, 2006 et 2007, pour atteindre à terme 1 800 nouvelles places, dont 800 dès 2005. Les 500 créations nouvelles budgétées en 2006, conformément au plan de cohésion sociale, devraient porter à 31 507 le nombre total de places disponibles en CHRS. 

Il s’agira pour moi d’évaluer les moyens que l’Etat se donne pour atteindre cet objectif et notamment réformer le système qui préside aux centres d’hébergement et de réinsertion sociale qui ont connu des difficultés ces dernières années.  

C’est pourquoi j’entends aller à la rencontre de celles et ceux qui, en France et dans la 6ème circonscription du Val-de-Marne, contribuent à la vitalité de l’accueil d’urgence, que ce soit dans les maisons relais, dans les Pôles Accueil-Solidarité comme la Halte fontenaysienne.

Publié dans Assemblée Nationale

Commenter cet article