Prolongement de la ligne 1 : plus que jamais une nécessité

Publié le par Patrick Beaudouin

La ligne 1 du métro devrait être entièrement automatisée en 2012. Avec une rame toutes les 85 secondes, et une régularité en hausse de 50%, le prolongement de la ligne devient d'autant plus opportune.

 

Je soutiens, depuis plusieurs années, ce prolongement jusqu'à la gare de Val de Fontenay, qui pourrait devenir un véritable pôle régional intermodal dans l’Est de l’Île-de-France, si la gare se situe, comme je le souhaite, sur le tracé du métro automatique proposé par Christian BLANC et présenté par le Président de la République, le 29 avril dernier.

 

En effet, si la desserte de Marne la Vallée et de la Cité Descartes est une priorité pour le développement économique et le rayonnement de l'Île-de-France, elle ne doit pas conduire à écarter les dessertes des autres pôles majeurs, prévus dans le projet « Orbival », que sont Nogent sur Marne et Val de Fontenay.

 

Les différentes études ont en effet démontré tout l'intérêt économique et le potentiel de développement d'un couloir culturel majeur dans cette zone, par le biais d'un maillage avec les lignes de transports existantes, dont la ligne 1.

 

Ce sont ces idées que je défendrai mardi prochain auprès de Christian BLANC, au cours d'un rendez-vous que j'avais sollicité et auquel seront associés Dominique ADENOT, président de l'ACTEP, Gilles CARREZ, député, chargé d'une mission sur le financement des transports du Grand Paris, Christian FAVIER, président du Conseil général du Val-de-Marne et président d'Orbival, de Jacques J.P. MARTIN, secrétaire général d'Orbival, et Jean-François VOGUET, sénateur-maire de Fontenay-sous-Bois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article