Les historiens appuient l’action des élus et de la population en faveur du château de Vincennes

Publié le par Patrick Beaudouin

Dans notre combat en faveur du musée de l’histoire de France à Vincennes, un renfort de poids vient de nous rejoindre : la communauté des historiens. Quelques uns d’entre eux ont pris la parole et la herodote.net réalise tout un dossier qui soutient l’intérêt de la candidature du Château de Vincennes.  

 

Ce soutien de la part des historiens est d’autant plus important qu’il témoigne à tous de l’objectivité de notre démarche.


C’est vrai qu’en tant que Député de Vincennes, je suis conscient de l’intérêt pour notre territoire d’accueillir le Musée de l’Histoire de France.

Mais en tant que législateur sensible à l’histoire de France, attentif à la transmission de notre patrimoine culturel, historique, esthétique et moral à tous les français et surtout à toutes les générations, le Château de Vincennes me paraît, de loin, le choix le plus pertinent pour abriter le Musée de l’Histoire de France.


J’ai déjà développé l’ensemble des arguments en sa faveur auprès de l’ensemble des ministres concernés, de leurs équipes, des équipes du Président de la République. J'en ai parlé encore cette semaine à l’Assemblée avec François Fillon, Premier Ministre, Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, intéressée par l’école doctorale de la Défense :

 

La proximité de Paris qui permettra à un maximum de Français et de touristes de fréquenter le site facilement grâce à l’accessibilité en transports en commun ;

la possibilité de créer dans l’enceinte un bâtiment neuf propice à une muséographie innovante ;

la longue histoire du château de Vincennes qui réconcilie la France avec le double héritage de la création de l’Etat moderne par la monarchie et de la défense de la patrie avec le Fort de Vincennes ;

la possibilité de créer un grand centre de recherche sur la défense ;
l’opportunité, unique, comme je l’ai soulignée dans mon rapport : « le creuset républicain, une idée neuve » de créer en synergie avec le musée de l’histoire de France un Institut national de la citoyenneté et de l’esprit de défense ;

la nécessité de combler le vide entre le périphérique et Marne la vallée, issu des aménagements de Paul Delouvrier.

 

Sur ce dernier point, j’ai suggéré à Christian Blanc de créer un véritable couloir bio culturel, qui de Saint-Mandé avec l’IGN et Météo France à la Cité Descartes,  prolongerait naturellement le grand axe qui va de la Défense à la bibliothèque nationale.

 

Je continue donc le combat pour le château de Vincennes, avec l'espoir que l'engouement populaire que suscite cette candidature, les témoignages des historiens et l'aciotn menée par le conseil municipal de Vincennes et son Maire, Laurent Lafon, déboucheront sur une décision favorable du Président de la République.

Commenter cet article