Réduire ou rationnaliser la dépense publique : résultats du sondage

Publié le par Patrick Beaudouin

Dans le cadre des Etats généraux de la Dépense publique (mars-juin 2009) organisé par le Groupe UMP, les Députés UMP avaient besoin de vous, de votre expérience, et de vos idées.

 

Au sein de la sixième circonscription du Val-de-Marne, vous avez été très nombreux – plus de 400 - à participer au sondage intitulé « Mes idées pour réduire ou rationaliser la dépense publique », et je vous en remercie. Votre contribution ainsi que votre avis sur les mesures initiées par le Gouvernement sont indispensables. Car c’est avec vous, et grâce à vous, que nous pouvons changer les choses.

 

Après examen des questionnaires soumis aux habitants de la sixième circonscription, quatre propositions se détachent de manière significative :

 

1  – La réduction du nombre de fonctionnaires

Présentée par le Président de la République comme le corollaire de la réforme de l’Etat engagée par la Révision générale des politiques publiques (RGPP), la réduction des effectifs dans la fonction publique apparaît en tête des suggestions.

49 % des personnes interrogées estiment que le nombre de fonctionnaires, trop élevé, a pour effet de créer des dépenses inutiles.

 

2 – La mise en application de la réforme des collectivités locales proposée par la Commission Balladur

44% des personnes sondées approuvent le projet de réforme des collectivités territoriales et jugent que sa mise en œuvre réduira de manière significative la dépense publique.

 

3  – Le renforcement de  la lutte contre les fraudes fiscales et sociales

37 % des personnes interrogées sont d’avis que la lutte contre les fraudes fiscales et sociales doit être renforcée.

 

4  – La réduction des subventions accordées par l’Etat aux associations, aux syndicats, et aux entreprises

31 % des personnes interrogées ont exprimé la volonté de réduire, voire de supprimer les subventions allouées aux associations, aux syndicats, ainsi qu’à certaines entreprises (non spécifiées)

 

Dans un contexte marqué par le poids du déficit budgétaire et de la dette publique, les Députés UMP ont à cœur de veiller au contrôle de la Dépense  publique.

 

Pour plus d’information sur les suites des Etats généraux de la Dépense publique, il vous suffit de consulter le site internet www.ladepensepublique.fr

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article