Mme Royal et le copier-coller

Publié le par Patrick Beaudouin

Ségolène Royal vient d’annoncer qu’elle revendiquait « la lignée mitterrandienne » et qu’elle en était « fière ». Voilà qui est pour le moins surprenant.  En effet, pourquoi avoir pour référence un bilan aussi étriqué et médiocre. Progression du chômage sans précédent, affaiblissement de l’économie, corruption, écoutes téléphoniques, instrumentalisation de l’extrême droite…. Est-ce cela un bilan flatteur ? Ou alors, serait-ce parce que le Président Mitterand a augmenté brutalement les dépenses publiques de 25% que M. Royal est séduite. Certes, il faudrait au moins cela pour financer l’actuel programme socialiste. Mais quel retour en arrière ! Mme Royal aurait peut-être dû préciser qu’elle se réclamait uniquement la période de 1993 à 1995 où de vraies réformes furent engagées, mais c’eut été plébisciter M. Balladur... Une chose est sûre, Mme Royal semble aimer le copier-coller : après Blair, Mitterand, Sarkozy, à qui le tour ?


Publié dans Carnet de campagne

Commenter cet article

Jean Pierre Chevrier 19/10/2006 10:49

Et notons que le déficit budgétaire a décollé avec Mauroy et Cresson,premiers ministres de Mitterrand.
Donc les casseroles financières pour les enfants sont dues au chouchou de Madame Royal. 
De surcroit Monsieur "une chance pour la France" (Fabius ) est passé du virage à droite de 1983 à l'extrême gauche.( sans qu'on sache d'ailleurs pourquoi ).
Bref l'héritage Mitterrandien cela zigzague pas mal.
Il est vrai que les djeuuunes ne savent pas que l' homme politique le plus colonialiste c'était Miterrand ministre de l'intérieur pendanrt la guerre d Algérie donc ....responsable des tortures.
Ils n'étaient pas nés.
Ouh ouh les djeuunes n'écoutez pas les sornettes des enseignants marxistes : le décolonisateur c' était de Gaulle, pas Mitterrand ( qui était juridiquement le "chef" de Le Pen ) .
Qu'en pense Djamel qui va voter pour quelqu'u qui était pour la guerre en Algérie et qui a laché les harkis.