Prolongement de la ligne 1: on avance

Publié le par Patrick Beaudouin

J’étais, hier soir, à la réunion du Collectif des élus favorables au prolongement de la ligne 1 jusqu’à Fontenay-sous-Bois, réunie pour la première fois. Ce projet, que j’ai évoqué avec Pierre Mongin il y a quelques jours, dans le cadre de l’Actep, est d’une importance majeure pour notre territoire. Dès 2005, en tant que Président de l’Actep, j’avais interpellé Anne-Marie Idrac, alors Présidente de la RATP, sur ce dossier et obtenu qu’il soit inscrit dans la contribution de l’Actep au Schéma directeur de la Région Ile de France (Sdrif), au titre des projets prioritaires. Depuis, la mobilisation autour de ce projet n’a cessé de grandir, grâce à l’action des élus, de l’association « Métro aux Rigollots » et des habitants de Vincennes et Fontenay-sous-Bois. Elle a permis à ce dossier de connaître des avances significatives.

Ainsi, la RATP nous a fait part, hier, des conclusions des premières études techniques et financières et confirmé l’intérêt de ce projet, pour au moins trois raisons :

• L’automatisation de la ligne en 2010 diminuera le besoin de voies de garage et de tunnel.
• Le taux prévisionnel de rentabilité interne, situé entre 7 et 10%, est excellent.
• La perspective de prolonger ce projet jusqu’à Val de Fontenay confère à ce projet une dimension régionale majeure, avec la possibilité de changements intermodaux importants (RER A, E et futur T1 notamment).

Les estimations financières ont, pour leur part, été revues à la baisse. Ainsi, le coût des travaux s’élèverait à 175 millions d’euros et celui des trains à 18 millions d’euros. Le trafic serait conséquent avec près de 11 000 voyageurs/jour soit 6 millions/an.

 


Il s"agit, à présent, d’obtenir l’inscription de ce projet au Contrat de projet 2007-2013, qui devrait être signé au début de l’année 2007. J’ai saisi, à ce sujet, le Ministre de l’aménagement du territoire et le Préfet de la Région Ile de France, qui ont accueilli cette proposition avec intérêt. C’est avec détermination et dans un esprit de rassemblement, avec mes collègues élus, que je compte bien poursuivre mes efforts, dans le cadre de mes différentes fonctions, pour atteindre notre objectif.

 

 

 

Commenter cet article