Grammaire : enfin du bon sens !

Publié le par Patrick Beaudouin

Mercredi 29 novembre, le linguiste Alain Bentolila a remis son rapport au ministre de l’Education nationale.
 
Ce rapport prône le retour de vrais cours de grammaire avec une exigence minimale de deux heures à deux heures trente de cours de grammaire par semaine, en primaire, comme au collège. Il demande également que soit adoptée une méthode fondée sur une progression rigoureuse, allant du plus simple au plus complexe et du plus fréquent au plus rare. Autrement dit, abordons le présent avant le subjonctif imparfait. Tout cela relève d’un bon sens trop longtemps miné par les dérives pseudo psycho-pédagogiques qui égarent notre Education nationale sur le chemin de l’errance.
 
Je me réjouis de ces nouvelles recommandations qui doivent être appliquées dans nos classes à la rentrée 2007, mais qui devront aussi être intégrées dans la formation de nos futurs professeurs. Cette réforme de l’enseignement grammatical d’autant plus nécessaire que la grammaire ne permet pas seulement de structurer ce qu'on dit, mais aussi ce qu'on est. La grammaire, c'est la charpente de notre langue mais aussi celle de notre personne dans son rapport aux autres. La grammaire crée le lien social car elle permet de se faire comprendre et donc d’agir !

Publié dans Billets d'humeur

Commenter cet article