Un combat majeur : protéger nos familles et nos enfants contre les dérives sectaires

Publié le par Patrick Beaudouin

J’ai participé à la conférence débat sur les familles, la santé et les dérives sectaires organisée par l’UDAF Val-de-Marne (présidée par Mme Françoise SOUWEINE) l’Association SOFI (Société, Famille Individu, présidée par Mme Michèle CHERPILLOD), et l’Association Générale des Familles de Vincennes, présidée par M. SOUWEINE, jeudi 30 novembre, salle Robert Louis – Cœur de Ville à Vincennes.
 
La prise de conscience de la réalité du phénomène sectaire en France, et de ses dangers, est plus que jamais nécessaire. Cette initiative est donc la bienvenue. L’actualité des sectes est directement liée à la survenance de faits divers particulièrement sordides, dont le plus emblématique fut probablement le double massacre de l'Ordre du temple solaire en 1994 et 1995. Si cette actualité est aujourd’hui moins spectaculaire, cela ne veut cependant en aucun cas signifier que les sectes perdent du terrain, ou aient renoncé à faire du prosélytisme.
 
La question de la prévention des dérives sectaires est une préoccupation constante du Gouvernement, et en particulier des ministères qui ont en charge un public mineur, conscients de la nécessaire information régulière des différents intervenants de terrain.
 
Le Préfet Jean-Michel ROULET, président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES), était l’invité d’honneur de cette conférence débat. M. ROULET a pu rappeler le rôle de la MILVITUDES qui a notamment publié un guide de formation de l'agent public et a placé des correspondants régionaux auprès des préfets de région afin que soient mises en place des formations décentralisées.
 
Pour mieux cerner la persistance des dérives sectaires, une Commission d'enquête parlementaire relative à l'influence des mouvements à caractère sectaire et aux conséquences de leurs pratiques sur la santé physique et mentale des mineurs a été créée le 28 juin 2006 par l'Assemblée nationale. Elle a été chargée d'étudier l'influence des mouvements à caractère sectaire et les conséquences de leurs pratiques sur la santé physique et mentale des mineurs. Elle doit rendre ses conclusions très prochainement.

Commenter cet article