Le PS ou la faillite annoncée de la France

Publié le par Patrick Beaudouin

L’interview de François Hollande, dans le monde daté du 20 décembre 2006, est pleine de renseignements sur ce que veulent les socialistes pour la France.
 
M. Hollande y reconnaît ainsi qu’il faudrait une hausse massive de la fiscalité pour financer le programme socialiste tout en réduisant le déficit public.
 
Car le programme socialiste, c'est 58 milliards d'euros (évaluation de l'Institut de l'entreprise) !! Pour couvrir ces dépenses faramineuses, il faudrait quasiment doubler la CSG. Voilà justement ce que nous propose M Hollande : la faillite de la France !
 
Outre cette augmentation de la CSG, que nous annonce le patron du parti socialiste ?
 
Une augmentation de l’impôt sur le revenu ainsi qu'une remise en cause des allégements accordés aux entreprises, sans correction des effets néfastes des 35 heures… A savoir, l'inverse des choix de l'UMP depuis 2002 !
 
Et puis laissons parler un expert de l’entourage de M. Fabius (cité dans Le Figaro du 20 décembre, p.6) : « Le problème, c'est qu'il y a trois évangiles : le projet du Parti socialiste, discuté et adopté ; le projet du premier secrétaire, présenté par lui et discuté nulle part ; et la plate-forme présidentielle de la candidate, annoncée mais présentée nulle part. »
 
Quelle belle définition de la pagaille socialiste !

Publié dans Carnet de campagne

Commenter cet article