Conférence sur les musiques et les danses argentines à Saint-Mandé

Publié le par Patrick Beaudouin

Le nord-ouest de l’Argentine, zone andine frontalière avec le Chili et la Bolivie, fut conquis par les Espagnols dès le XVe siècle, à l’époque de l’empire Inca. C’est dire que les métissages musicaux s’y produisirent très tôt. Instruments et musique espagnole s’y développèrent notamment par le biais des missionnaires jésuites. De nouvelles expressions musicales sont nées de ces brassages culturels entre blancs indiens et esclaves noirs en provenance d’Afrique. Ces cultures ont exercé des influences mutuelles fortes les unes sur les autres et ont donné naissance à des musiques très diversifiées, chaque musique et danse étant fortement identitaire d’une région et d’une seule. Toutefois, quelques musiques et danses ont obtenu au cours du temps -comme ailleurs en Amérique latine- un statut national, voire international. C’est le cas notamment du tango qui, lui aussi issu de métissage, à l’autre bout du pays, à près de 1 600 kms des Andes, est devenu la musique et la danse quasi-exclusive des régions qui bordent le Río de la Plata, Argentine et Uruguay. Après une éclipse de plus de trente ans, on assiste à un retour en force du tango en Argentine comme dans le monde entier, puisque le tango se joue et se danse aujourd’hui de Berlin à Tokyo et de Paris à Istanbul.

 

 

 

 

Samedi 27 janvier 2007 à 17h
Auditorium du conservatoire municipal,
11 rue de Bérulle

Entrée libre dans la limite des places disponibles sur réservation

 au 01 41 74 03 02

 

Publié dans Agenda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article