Droit au logement opposable, OUI!

Publié le par Patrick Beaudouin

Catherine Procaccia, Sénateur du Val de Marne, a fait adopter à l’unanimité la mise en place d’une procédure d’expulsion d’urgence des squatteurs installés dans un logement, pendant l’absence de son occupant habituel.
 

C’est à l’occasion de l’examen par le Sénat du projet de loi sur le droit à un logement opposable, que la Sénatrice s’est battue pour faire cesser ces occupations totalement scandaleuses :
 

« Le droit au logement opposable est aussi celui de pouvoir réintégrer son foyer sans encombre après un déplacement. Avant le vote de cette mesure, si vous quittiez votre domicile pour partir en vacances, en déplacement professionnel ou en convalescence, rien ne vous permettait de vous défendre si à votre retour des squatteurs s’étaient installés chez vous ! Vous deviez attendre qu’un juge prononce leur expulsion, ce qui dure des mois ! ».
 

Si le vote de cette disposition est confirmé par les députés, le propriétaire ou le locataire du logement occupé pourra demander l’intervention du préfet. Celui-ci mettra en demeure les squatteurs de quitter le logement dans un délai fixé. A l’échéance de ce délai, si les squatteurs occupent toujours le logement il sera procédé à leur évacuation.

Publié dans Les invités du Blog

Commenter cet article