La réforme du lobbying à l'Assemblée nationale bientôt mise en oeuvre

Publié le par Patrick Beaudouin

Bernard Accoyer, nouveau Président de l’Assemblée nationale a détaillé, hier, dans une interview au journal « Le Figaro », son programme d’action pour les cinq prochaines années. Il y affirme notamment que l’encadrement du lobbying à l’Assemblée nationale est l’une des réformes qu’il veut prioritairement engager (voir ci-dessous). C’est une grande satisfaction pour ma collègue Arlette Groskott et moi qui travaillons depuis des mois sur ce dossier, à la tête du groupe de travail « Lobbying et démocratie » que nous avons mis en place, en décembre dernier, à l’Assemblée nationale. Nous avons eu plusieurs fois l’occasion d’évoquer nos propositions sur ce sujet avec Bernard Accoyer et nous serons à ses côtés pour mener à bien cette indispensable réforme.


Extrait :

Quelles sont les réformes de l’Assemblée qui, selon vous, doivent être mises en œuvre rapidement ?

La modernisation de l’Assemblée nécessite le redécoupage des commissions permanentes et la prise en compte de nouvelles priorités, comme le développement durable. Cela fera l’objet d’une réflexion que je souhaiterais partager entre la majorité et l’opposition. Dans un tout autre domaine, je souhaite mieux organiser la place et les méthodes du lobbying parlementaire. Le lobbying est utile, mais il doit être codifié, pour que la profession donne l’image de plus de transparence et de plus d’éthique.

Retrouvez l’intégralité de l’interview en cliquant ici.

Publié dans Assemblée Nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article