Eduquer pour mieux protéger notre environnement

Publié le par Patrick Beaudouin

Vendredi 7 septembre, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, s’est rendu suite à mon invitation à Saint-Mandé, principalement pour donner le coup d’envoi de toute une série d’opérations pédagogiques visant à sensibiliser les plus jeunes à la nécessité d’agir pour mieux protéger notre environnement.
 
À l’école Emilie et Germaine Tillion, le personnel éducatif a présenté à la secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, les actions qui sont développées dans l’établissement, de la mise en place de poubelles de tri aux panneaux de sensibilisation qui rappellent à chacun les gestes simples à adopter pour moins polluer et limiter les atteintes à l’environnement.
Après un rapide passage par la maison des Sports, Nathalie Kosciusko-Morizet a rejoint l’école élémentaire Paul-Bert où elle a pu assister à une distribution de gobelets en bois de Mahony, fabriqués par des artisans balinais dans le cadre du principe du commerce équitable, et dont l’objectif premier est de limiter le gaspillage d’eau lors du brossage des dents en évitant que les enfants laissent couler le robinet.
 
Sur le chemin de l’Hôtel de Ville, la secrétaire d’Etat a inauguré la poubelle « big belly » installée à titre expérimental à l’angle des avenues de Liège et du Général de Gaulle. Un équipement auto alimenté par l’énergie solaire destiné à collecter et à compacter les déchets urbains.
 
Puis, Nathalie Kosciusko-Morizet a visité l’exposition mise en place dans le Hall d’honneur de la mairie, exposition qui présente les divers supports éducatifs et écologiques produits par la commune : sac-cabas, sac plastique bio-dégradable, gobelet, sac papier, poubelle cyclabelle, réducteur de pression d’eau…
 
À l’issue, Patrick Beaudouin a tenu à remercier chaleureusement la secrétaire d’Etat à l’Ecologie pour sa visite en terre saint-mandéenne et son hommage à la politique suivie par la municipalité. L’occasion pour le premier magistrat saint-mandéen de présenter le guide de l’agent municipal de Saint-Mandé, un document qui explique les gestes simples à accomplir pour réduire l’impact environnemental de l’activité humaine.
Nathalie Kosciusko-Morizet a pour sa part, confirmer la volonté du Gouvernement, à travers le Grenelle de l’Environnement, de mettre en place un plan ambitieux pour lutter efficacement et durablement contre les conséquences d’un développement économique mondial incontrôlé qui menace l’environnement. «Arrêtons de subir le changement climatique, la destruction de nos ressources naturelles ou les effets de la pollution sur la santé humaine. Mettons en œuvre un développement maîtrisé qui jette les bases d’une croissance durable dans la poursuite des efforts considérables déjà réalisés par la France ces dernières années ».

Publié dans Actualité

Commenter cet article