Propositions pour le projet de métro en rocade autour de Paris

Publié le par Patrick Beaudouin


J’ai écrit, hier, à Jean-François Copé, Président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, pour souligner la nécessité que soit abordée la question du projet de metro en rocade autour de Paris à l’occasion des débats à l’Assemblée nationale sur les proposition émises lors du Grenelle de l’environnement.

Je lui ai rappelé que la Région Ile de France souffre d’une grande carence en matière de transports en commun inter-banlieue, situation qui conduit une majorité de franciliens à utiliser leurs voitures pour leur déplacements, favorisant ainsi l’augmentation d’émissions polluantes ou à transiter par Paris, engorgeant des transports en commun déjà surchargés.

Seul un projet de metro en rocade autour de Paris peut constituer une réponse satisfaisante à cette situation qui, comme le démontre de nombreuses études, notamment de l’atelier parisien d’urbanisme (Apur), risque de s’aggraver fortement au cours des prochaines années. Seul un projet de ce type est de nature à modifier en profondeur la physionomie des déplacements en Ile de France et à faire de l’agglomération parisienne une capitale écologique digne de ce nom.

La Région et l’Etat ont inscrits des crédits d’études pour ce projet, à hauteur de 33 millions d’euros, dans le Contrat de projet Etat-Région 2007-2013. C’est une avancée appréciable mais insuffisante compte tenu de l’urgence de la situation. C’est pourquoi j’ai proposé à Jean-François Copé qu’un interlocuteur unique soit chargé de sa réalisation et que son financement soit porté par un grand emprunt national ou européen, sur une longue durée du fait des générations d’usagers qu’il servira.

Publié dans Assemblée Nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Pierre Chevrier 04/10/2007 09:09

Qu' aura donné à l'histoire de France l' UMP ?
Deux crétins : un grand et un petit.

Jean Pierre Chevrier 03/10/2007 16:05

C'est sympa pour vous Patrick ( et aussi pour Arlette Grosskost ) : quand le président de l'assemblée Nationale vous dit : " il faut aller chercher les compétences là où elles sont " ... c'est à dire dans l'ex Mitterrandie qui a foutu la france en faillite.
Cela veut aussi un peu dire que l'homme à qui vous serrez la main sur la photo ( Sarko ) vous prend ....pour un ... incompétent.
Et bien honnêtement je préfère ne pas être à l' UMP.

Jean Pierre Chevrier 03/10/2007 14:42

Rompez Monsieur Sarkozy !!
Je ne suis pas à la botte des néo conservateurs Américains.