Pour un Grenelle mondial de l'environnement

Publié le par Patrick Beaudouin

J’ai assisté, jeudi dernier, à l’Elysée, à la présentation des conclusions du Grenelle de l’environnement, par Nicolas Sarkozy, Président de la République, entouré, notamment, de Jean-Louis Borloo, Ministre de l’Ecologie, du développement de l’aménagement durables, Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat à l’Ecologie et de nombreuses hautes personnalités, telles qu’Al Gore, Prix Nobel de la paix ou José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne.

Jamais un gouvernement n’était allé aussi loin sur le terrain de l’écologie. Jamais les associations écologistes, les syndicats, les agriculteurs, les ONG, le patronat, les collectivités locales et les responsables politiques n’étaient parvenus à échanger aussi franchement et directement sur la question de l’environnement. C’est un processus démocratique inédit qui s’est mis en place.


Les premières mesures annoncées sont à la hauteur des enjeux: Eco-pastille pour les voitures, gel des cultures OGM ou encore développement du transport ferré. La réflexion va, par ailleurs, se poursuivre sur d’autres questions essentielles telles que la taxe carbone. La finalité, comme l’a rappelé le Président de la République, est de mettre en place un New deal écologique.

Chacun, à son niveau, peut agir. Je l’ai voulu à Saint-Mandé où, depuis de nombreuses années, les initiatives se multiplient en faveur de la protection de l’environnement : distribution de gobelets aux enfants pour économiser l’eau lors du brossage des dents, distribution de sacs-cabas aux Saint-Mandéens pour limiter les sacs plastiques, utilisation de papiers recyclés dans les services municipaux, distribution d’un guide sur l’écologie aux agents municipaux, achat de voitures électriques par la Mairie, organisation de marchés équitables et d’un Forum sur le développement durable en sont quelques exemples.

Récemment, Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat à l’Ecologie, est venue inaugurer, à Saint-Mandé, l’installation de poubelles « Big Belly », une innovation considérable importée des Etats-Unis qui permet, par un système de compactage, de réduire le volume des déchets.

Les premiers jalons sont désormais solidement posés et permettent d’envisager l’avenir avec confiance. Al Gore a lancé un appel à l’organisation d’un « Grenelle mondial de l’environnement » ; je souhaite qu’il soit entendu et que la France soit à ses côtés pour le relayer. 

Publié dans Actualité

Commenter cet article