Stop aux grèves

Publié le par Patrick Beaudouin

Comme s’y était engagé Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle, le gouvernement de François Fillon a lancé la réforme des régimes spéciaux.
Cette réforme, tant attendue par les Français et trop longtemps différée, doit permettre que tous les salariés cotisent le même nombre d'annuités pour bénéficier d'une retraite à taux plein. Elle répond à un impératif d’équité, car il est injuste que certaines catégories de salariés ne participent pas à l’effort général et nécessaire d’allongement de la durée de cotisation.
Un tel changement suscite bien évidemment des résistances. Après la grève du 18 octobre dernier, plusieurs représentants syndicaux ont lancé un nouveau mouvement social reconductible le 20 novembre pour tenter de stopper la réforme avant même qu’elle puisse être négociée avec le gouvernement.
Nicolas Sarkozy a été clair : « je ferai la réforme des régimes spéciaux car je n'accepte pas cette idée que tous les Français du public et du privé doivent cotiser 40 ans et que dans les régimes spéciaux, on doit cotiser 37 années et demi ». C’est pourquoi l’UMP va tout mettre en œuvre pour défendre l’action du gouvernement et faire en sorte que cet engagement, comme de nombreux autres, soit tenu.
Face aux conservatismes et aux postures idéologiques, nous devons rassembler une majorité de Français derrière le projet du gouvernement. Cela nécessite une volonté sans faille, Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand avaient commencé à négocier bien avant les grèves, mais aussi des moyens matériels pour mener une action efficace, et faire connaître aux Français, en éditant des documents d’information, en organisant des débats, la vérité sur les importantes disparités des régimes de retraites.
Pour cela, nous avons besoin de votre aide. Votre soutien va nous permettre de porter cette réforme dans tout le pays et de mettre fin à une injustice qui fragilise notre pacte social.
Il faut maintenant nous rassembler pour soutenir les réformes dont la France a besoin.

Publié dans Actualité

Commenter cet article