Lettre à M. Christian Favier sur la ligne 1

Publié le par Patrick Beaudouin

Le Conseil général du Val de Marne a, dans le numéro de novembre de son magazine mensuel, consacré un dossier aux Transports, dans lequel ne figure pas le projet de prolongement de la ligne 1, pourtant inscrit au Contrat de projet 2007-2013, adopté en février dernier. J'ai écrit à Christian Favier, Président du Conseil général du Val de Marne pour lui faire part de mon étonnement et je publierai sur mon Blog sa réponse dès qu'elle me parviendra.


Courrier à M. Christian Favier


Monsieur le Président,

C’est avec la plus grande attention que j’ai pris connaissance du dernier numéro du magazine du Conseil général du Val de Marne, daté de novembre 2007, ainsi que du fascicule l’accompagnant, intitulé « Du prolongement de la ligne 8 à Orbival, actualité des transports en Val de Marne ».

Si je me réjouis de l’ambition du Département dans ce domaine, je m’étonne que soit absent de ce document le projet de prolongement de la ligne 1 du métro jusqu’à Fontenay-sous-Bois.

Ce projet qui fait l’objet d’une très forte attente de la population vincennoise et fontenaysienne est, en effet, inscrit au Contrat de projet Etat-Région 2007-2013, approuvé par le Conseil régional d’Ile de France en février dernier. Il a, par ailleurs, fait l’objet d’études, financées en partie par le Conseil général du Val de Marne, ayant démontré sa pertinence et sa faisabilité.

Enfin, les projets de création de nouvelles infrastructures de transports dans le Val de Marne, et notamment d’Orbival, permettront, en liaison avec ce prolongement, de constituer un véritable pôle inter-modal de dimension régionale à Val de Fontenay.

Par conséquent, il me semble indispensable que ce projet soit intégré au Plan de déplacement en cours d’élaboration par le Conseil général du Val e Marne, devant être adopté en 2008.

Vous remerciant pour l’intérêt que vous voudrez bien porter à cette requête, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Patrick Beaudouin 

Publié dans Billets d'humeur

Commenter cet article