Le service minimum d'accueil dans les écoles expérimenté à Saint-Mandé

Publié le par Patrick Beaudouin


Le service minimum d’accueil dans les écoles maternelles et primaires publiques, voulue par le Président Nicolas Sarkozy et le Ministre de l’Education nationale Xavier Darcos, a été mis en œuvre, hier, pour la première fois, sur la base du volontariat des communes, lors de la journée de grève des enseignants.

Convaincu que cette mesure permettrait de répondre efficacement aux problème de garde rencontrés par les parents, sans remettre en cause le droit de grève des enseignants – aucun enseignement alternatif n’étant dispensé -, j’ai voulu que Saint-Mandé se porte candidate à son expérimentation.

C’est ainsi que 170 enfants, issus de 30 classes grévistes (sur 64 au total) ont pu être accueillis dans les écoles de Saint-Mandé, par des animateurs et directeurs de Centre de loisirs. Des activités ludiques, physiques et d’expression leur ont été proposés tout au long de la journée.


Au niveau national, 2023 communes se sont portées volontaires pour cette expérimentation, un bilan très encourageant.

Xavier Darcos a indiqué, hier soir, que ce dispositif devrait être généralisé à l’ensemble du territoire d’ici deux ans et n’a pas exclu de passer par la voie législative pour y parvenir.

En tant que Maire et Député, je serais particulièrement attentif à ce que puissent être trouvées des solutions pour résoudre les difficultés techniques et matérielles rencontrées lors de cette expérimentation - notamment en terme de responsabilité - et proposer le meilleur service possible, dans l’intérêt des enfants et des parents.

Commenter cet article

Jean Pierre Chevrier 28/01/2008 08:13

Voilà au moins une chose de mise en place.
Par contre pour le déblocage de la participation, j'attends toujours, comme les centaines de milliers de salariés pour lesquels c'est un besoin vital.
Et plus ils attendrons, plus votre résultat sera mauvais aux municipales parce que je capitalise les mécontentements.