Rapport Attali: Ce qui va se passer

Publié le par Patrick Beaudouin

Le rapport, dirigé par Jacques Attali et remis le 23 janvier au président de la République, a pour objectif de transformer en profondeur l’économie et la société françaises pour « libérer la croissance ». Il est composé de 316 propositions.
 
Voici quelques-unes des mesures phare :
 
- Retour à l’emploi : il s’agit de mobiliser tous les acteurs pour réduire le chômage des jeunes de 2/3 dans les 5 ans à venir. La rapport préconise « une système de bonus-malus » pour les entreprises qui embouchent des jeunes et en particulier ceux issus des quartiers sensibles. Il recommande aussi d’imposer à toutes les entreprises et collectivités publiques de présenter chaque année un bilan de la diversité par âge, sexe et origine.
 
- Ouverture des professions réglementées : il s’agit d’ouvrir les métiers de coiffeurs, de chauffeurs de taxi, de vétérinaires et diverses professions juridiques à la concurrence sans nuire à la qualité du service rendu.
 
- Développement durable : le recours aux énergies renouvelables et au nucléaire, la création de dix Ecopolis et la mise en place d’une coopération renforcée au niveau européen sont proposés.
 
- Ecole primaire : pour lutter contre l’exclusion qui mène à l’échec scolaire, la commission propose d’augmenter le nombre des métiers de la petite enfance ainsi que la durée de formation de ces derniers.
 
- Université : afin de placer la France au meilleur niveau mondial, une année de stage obligatoire devrait être mis en place dans les universités. Par ailleurs, dix pôles universitaires d’excellence devront être créés.
 
Ce mercredi 6 février, les taxis ont manifesté leur colère contre ce rapport. François Fillon, notre Premier Ministre a rassuré les taxis en annonçant que les propositions du rapport Attali les concernant ne seront pas reprises
 
Monsieur Jean-François COPE, Président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale a réagi immédiatement en proposant la constitution de 4 groupes de travail pour étudier chacune des propositions.
 
atelier 1 : Formation , emploi
atelier 2 : Consommation, concurrence, entreprises
atelier 3 : Solidarités, famille, logement
atelier 4 : Gouvernance
 
J’ai immédiatement souhaité apporter ma contribution à l’atelier 3.,
 
Il a déclaré que dans ce rapport "énormément de propositions sont excellentes pour libéraliser le pays" mais on ne peut pas dire "c'est tout ou rien", alors qu'il y a aussi des "propositions inacceptables" comme la mise sous condition de ressources des allocations familiales, ouverture à la concurrence pour les taxis…
 
Jean-François Copé a reproché plus largement à ce rapport de ne "pas assez prendre en compte l'aménagement du territoire" et d'être "trop parisien".
 
Les députés UMP, partant du rapport Attali, vont maintenant faire leurs propres propositions
 

Publié dans Billets d'humeur

Commenter cet article