A Londres pour la cérémonie du 70ème anniversaire du 18 juin

Publié le par Patrick Beaudouin

 

En tant que Député-maire de Saint-Mandé, membre de la Commission de la Défense nationale et des Forces armées, rapporteur du budget « Anciens combattants, mémoire et lien avec la Nation », je participe ce vendredi 18 juin, à Londres, à la cérémonie internationale du 70ème anniversaire de l’appel du 18 juin, en présence du Président de la République Nicolas Sarkozy et du Premier ministre britannique David Cameron.

 

Cette journée commémorative comprendra notamment une visite au siège historique de la BBC, d’où l’Appel a été diffusé, un dépôt de gerbe devant la statue du général de Gaulle à Carlton Gardens, quartier général de la France Libre, et une grande cérémonie militaire franco-britannique afin de consacrer les retrouvailles des « Free French » et des « Tommies ».

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Pierre Chevrier 25/06/2010 09:57



Langage UMP :


http://d.yimg.com/i/ng/ne/delize/20100624/17/3434637908-titi-et-nicolas.jpg


 



Jean Pierre Chevrier 23/06/2010 16:05



Le monde change : les soldats libérateurs d'hiers peuvent être remplacés par la dictature des marchés , les anciens persécutés devenir bourreaux .


Voilà pourquoi la Grande Bretagne n'a plus sa place dans cette commémoration.


Depuis la chute du communisme totalitaire, l'ennemi peut devenir le décideur "libre" .Les décideurs ont tout : l'argent, le pouvoir.


L'ennemi n'est plus à l'Est mais à l' Ouest.Il a un nom : l'impérialisme militaro industriel capitaliste.


Quand appelé pompeusement et de façon irresponsable "marchés",Le chômage et la paupéristion frappent, l'ancien libérateur devient opresseur.


Ainsi la liberté devient "libéralisme" mais seulement de quelqes uns, broyant égalité et fraternité sous ses chenilles de tank destructeur.


Puis peu à peu totalitarisme puis peu à peu les peuples se constituent en classes statistiques pour résister à l'opresseur.


Puis se révoltent légitimement contre la tyrannie de l'échange qui n'aura fait d'eux que des esclaves à vendre sur le marché de l'exploitation de l'homme par l'homme.


Une nouvelle histoire du Socialisme d'inspiration Gaulliste ?



Jean Pierre Chevrier 23/06/2010 14:22



"Fêter" cela à Londres de nos jours où Londres est la plaque tournante de la spéculation c'est à dire de "rien"  !!


Encore une élucubration Sarkosyste !


Dans la patrie des Hedge Funds spéculateurs (si on peut appeler cela une "patrie") et  dont le seul objectif est de détruire
l' Europe financièrement par la spéculation !! 


Une honte de la récupération du Gaulisme par des gens de votre espèce.


Vous me décevez de plus en plus.


Le bourgeois Britannique prétentieux issu du scrutin à un tour et qui n'a pas réglé le problème du rejet du second tour n'a rien à voir avec Churchill.


L'honneur des grands ancêtres Britanniques , celui des Lions et non celui des petits spéculateurs bourgeois qui songent à remplir leurs petites bourses de deniers sans valeurs et contre partie
comme le  Dollar plutôt q' à les dresser pour l'avenir de l' Europe de demain!! 


Honte à vous , Patrick Beaudoin !