Les forces armées françaises hors métropole

Publié le par Patrick Beaudouin

Alors que le Président de la République vient de présenter ses voeux aux forces armées, j'aimerais évoquer la présence de nos militaires sur les cinq continents, et rendre ainsi hommage à ces hommes et ces femmes qui contribuent au maintien de la paix et au rayonnement de la France dans le monde entier.


 

OPEX

Les forces terrestres hors métropole

(source : Terre information magazine)

 

Il faut d'abord évoquer les forces déployées en outre-mer, qualifiées de « forces de souveraineté » : 1 700 militaires aux Antilles, 1 980 en Guyane, 1 660 en Nouvelle-Calédonie, 1 500 en Polynésie française et 1 600 en zone sud de l’océan Indien (la Réunion et Mayotte).

 

La France dispose également de « forces de présence », stationnées dans des bases militaires permanentes prépositionnées dans des zones stratégiques pour nos intérêts.

 

C'est le cas de l'Afrique noire (1 200 militaires au Sénégal et 980 au Gabon), de la Corne de l'Afrique (2 900 militaires à Djibouti), et, depuis peu, des Émirats arabes unis, où la France dispose d'une implantation militaire à Abu Dhabi, que j'ai eu l'occasion de visiter en novembre dernier.

 

Plusieurs milliers de militaires sont enfin déployés en opérations extérieures : 3 750 en Afghanistan, 1 500 au Liban, 1 350 au Kosovo, 1 100 au Tchad, 950 en Côte d'Ivoire, 200 en République Centrafricaine.

 

Ces hommes et ces femmes oeuvrent au rétablissement de la paix, à la stabilisation de pays troublés, à la mise en place d'institutions démocratiques, à la préservation de l'intégrité territoriale des États, sans oublier le soutien qu'ils apportent aux populations civiles. Je leur souhaite, naturellement, un plein succès dans leurs missions.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article