Les voeux UMP de la sixième circonscription du Val-de-Marne

Publié le par Patrick Beaudouin

C’est avec un grand plaisir que nous avons célébré la nouvelle année, hier soir, à Vincennes, à l’occasion des vœux UMP de la sixième circonscription du Val-de-Marne.

 

Elus, militants, adhérents, et sympathisants UMP étaient nombreux à participer à l’événement. Ensemble, nous avons pu débattre sur l’actualité politique et échanger sur l’avenir de notre région et du Val-de-Marne.

 

photo-2.jpg

 

J’avais invité les deux têtes de liste de la majorité présidentielle pour les élections régionales dans le Val-de-Marne,  Laurent LAFON, maire de Vincennes, conseiller régional d’Ile-de-France, ainsi que Marie-Carole CIUNTU, maire de Sucy-en-Brie, conseillère générale du Val-de-Marne. Ils ont pu évoquer leurs ambitions pour notre département :

- désenclaver les quartiers mal desservis par les transports, afin de permettre une plus grande mobilité au sein du Val-de-Marne 

- favoriser l’émergence et le développement de zones ayant un potentiel économique certain, tels que le pôle du Val-de-Fontenay 

- accorder la priorité à des chantiers négligés par Jean-Paul HUCHON. Il en va ainsi de la culture, de l’environnement, et de la sécurité.

 

photo1.jpg


 

Comme l’ont rappelé hier soir les différents intervenants - Céline MARTIN, responsable de la section UMP de Vincennes, Ludovic MATHIEU, porte-parole des élus UMP de Vincennes, Agnès ARCIER, conseillère municipale de Fontenay-sous-Bois et députée suppléante, mais également Jean-Michel SEUX, conseiller général du Val-de-Marne, il est impératif, pour l’avenir de la région Ile-de-France, d’en finir avec l’immobilisme de la gauche. Pendant douze ans, Jean-Paul HUCHON a ignoré les besoins véritables des franciliens et des Val-de-Marnais, qu’il s’agisse des transports, de l’environnement, ou du développement économique et culturel.

 

photo-3.jpg

 

Rassemblés autour de Valérie PECRESSE, tête de liste de la majorité présidentielle pour les élections régionales en Ile-de-France, nous pouvons changer les choses, donner un nouveau souffle à notre région, et faire de nos ambitions une réalité.



Commenter cet article