Parc zoologique de Paris : promesse tenue !

Publié le par Patrick Beaudouin

L'enjeu est de taille. Créer l'un des plus beaux zoos urbains de ce début de millénaire.

Le Parc Zoologique de Paris, plus connu sous le nom de « Zoo de Vincennes » bien qu'il soit situé à Paris, ouvrira de nouveau ses portes au public au printemps 2014.

Entre temps, quatre années de travaux pour rénover et moderniser un parc qui fêtera alors ses quatre-vingts ans.

 

L'enjeu est de taille, donc, mais en vaut bien la peine, et Patrick Beaudouin, Député-Maire de Saint-Mandé, Député de Vincennes et Fontenay-sous-Bois, peut être fier du chemin parcouru. Lui qui, faisant fi des doutes dont certains souhaitaient entourer le projet, l'a toujours défendu, voit aujourd'hui sa volonté et son engagement récompensés.

 

Fondateur, en 2004, de l'association « Le Printemps des Animaux », qui s'est donné pour mission de collecter des fonds pour soutenir le Zoo, Patrick Beaudouin est intervenu et a suivi le projet auprès du Gouvernement.

 

signature zoo 056

 

Le 24 février, le contrat de partenariat public-privé liant le Muséum national d'Histoire naturelle à la société Chrysalis a été signé en présence de Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, et de Chantal Jouanno, Secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie. La convention de financement entre l'Etat et le Muséum a été signée également le jour même.


Cette double signature assure la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine de conservation des espèces animales ainsi que le potentiel de recherche et d'éducation.

 

C'est le début de quatre années qui nous séparent donc de l'ouverture au public du nouveau parc, qui proposera aux visiteurs un voyage imaginaire et merveilleux qui les transportera en quelques heures de la Patagonie au Sahel en passant par Madagascar et l'Australie … voyage rendu possible grâce à la détermination de Bertrand-Pierre Galey, Directeur Général du Muséum national d'Histoire naturelle, qui a toujours cru dans le projet et l'a défendu avec conviction au côtés de Patrick Beaudouin.

 

La mutation du parc est construite autour du thème majeur de la conservation de la biodiversité de la planète. Trois éléments sont au centre de cette rénovation : écosystème, bien-être animal et immersion du visiteur. Trois éléments qui sont au coeur de la présentation future des animaux, des aménagements paysagers et des parcours de visite.

 

Commenter cet article

Jean Pierre Chevrier 26/02/2010 13:08


Pour le petit Nicolas :

Le monde entier est un cactus
Il est impossible de s'asseoir
Dans la vie, il y a que des cactus
Moi je me pique de le savoir
Aïe aïe aïe, ouille, aïe aïe aïe

Dans leurs coeurs, il y a des cactus
Dans leurs porte-feuilles, il y a des cactus
Sous leurs pieds, il y a des cactus
Dans leurs gilets, il y a des cactus
Aïe aïe aïe, ouille ouille ouille, aïe

Pour me défendre de leurs cactus
A mon tour j'ai mis des cactus
Dans mon lit, j'ai mis des cactus
Dans mon slip, j'ai mis des cactus
Aïe aïe aïe, ouille, aïe aïe aïe

Dans leurs sourires, il y a des cactus
Dans leurs ventres, il y a des cactus
Dans leurs bonjours, il y a des cactus
Dans leurs cactus, il y a des cactus
Aïe aïe aïe, ouille, aïe

Le monde entier est un cactus
Il est impossible de s'assoir
Dans la vie, il y a que des cactus
Moi je me pique de le savoir
Aïe aïe aïe, ouille, aïe aïe aïe

Aïe... Aïe... Ouille...



Jean Pierre Chevrier 25/02/2010 15:45


Maintenant j'arrête sur les gamelles des lions (parce que je n'ai pas du tout envie de ronronner avec MMe Pécresse, je préfère les griffes et les rugissements):
Ceci est une diversion pour masquer nos maux d' êtres humains et de salariés jamis augmentés.
La bourgeoisie préférera toujours ses cochons d'Inde, ses animaux de "compagnie", à nos malheurs !!!!

La région Ile de France , sous la Présidence Huchon, a investi en 3 ans dans les transports autant que l' Etat en 30  ans.(voir Sandra Provini).

Ceci c'est la vérité !!
MMe Pécresse nourrit son chat .(Elle ne prend jamais le métro).
Elle se fiche qu' à  cause de Sarko les Franciliens soient parqués comme des bestiaux dans le rer et la ligne 1.
Le PDG de la RATP n'y est pour rien .
C'est Sarko qui est responsable de nos maux à cause des désengagement permanents de l' Etat (sauf pour s'attribuer lui même une augmentation).

Sarkozy a mis à la tête de la Ratp un Villepéniste sans lui donner de l'argent dans le seul but, une fois de plus de déconsidérer ses concurrents de droite pour mieux, via la prétendue "ouverture"
s'entourer d'une "cour" dite de gauche alors qu'il ne s'agit que de traîtres.

Mme Dussut est elle contente que cela soit MMe Gallo qui soit à sa place au parlement Européen?. 
C'est l' UMP qui est responsable du déficit flagrant des transports.
Parce que l' UMP obéit à Sarko.
Alors pourquoi mentez vous MMe Pécresse?
Le projet du "grand Paris" se cantonne à la Défense, parc à jeu du "chérubin", le fiston à son papa qui avec deux années de droit et les conseils de la joueuse de mandoline prétend gérer un des
plus grans pôles d'affaire Européens. 

DEHORS L' UMP


Jean Pierre Chevrier 25/02/2010 15:14


Et la dispartion des classes moyennes par paupérisation capitaliste, qu'est ce que vous en faites?


Jean Pierre Chevrier 25/02/2010 14:53


Enfin pour arrêter mes plaisanteries d'iconoclaste, que tout bourgeois de Saint Mandé se le rappelle au nom de l'histoire de France : la Mairie de Saint Mandé était autrefois une  ....
ménagerie.
Alors pourqui un zoo en plus ?(Mais les llions cela mord Mme Pécresse !!!).
ERt je vous donne unconseil d'ami : n'y mettez jamais votre main parce qu'il n'y a que des cactus dans mon slip.
La courtisanerie style Rchida cela ne marche pas.Je préfère les chèvres comme mon nom l'indique.
C'est sans doute de cette réalité historique que tous les dessinateurs humoristes ont décidé de comparer les hommes politiques à des animaux.(Contrairement à la nouvelle jurisprudence que
voudrait faire naître Maïtre Herzog).
Cette tradition Républicaine Française n'a jamais attaqué la fonction mais au contraire en démontrant les défauts des différents "locataires" du pouvoir a démontré qu' à travers l'alternance le
peuple recherchait non pas un animal ( ex : iguane ) mais un être quasi suprême  capable de synthétiser les qualités de la République.
Posons la question autrement "to be iguane or not to be iguane?".


Jean Pierre Chevrier 25/02/2010 14:25


Désolé mais j'aime mieux l'automne que le Printemps et  "Octobre rouge" que le "Printemps des animaux".
Car lorsque l'homme est expoité par l'homme il devient un loup pour l'homme.
Pa besoin de zoo pour cela : il ne s'agit que de lire l'Histoire.