Rendez-vous du Futur 12: la France a-t-elle encore des valeurs?

Publié le par Patrick Beaudouin

En préambule, Laurent Wauquiez, secrétaire d'état à l'Emploi, rapporteur du projet pour 2012, a rappelé que la France « est en guerre » une guerre économique sans merci, qui ne dit pas son nom, mais qui inflige autant de dégâts à la France que des guerres classiques. Face à cette guerre, si la France ne se mobilise pas, elle peut sortir de l’histoire comme d’autres pays l’on fait avant elle.

Pour Laurent Wauquiez, il importe de s’appuyer sur 4 valeurs : la valeur travail, la solidarité entre les générations, l’Europe, le réarmement moral.

 

SANY1536

 

La valeur travail a été négligée pendant 30 ans en France. Alors que la concurrence économique est devenue plus vive, la gauche n’a fait que proposer de fausses solutions : les pré-retraites, les 35 heures. Aujourd’hui, alors que tous les autres pays ont reporté l’âge de départ de la retraite, la gauche continue à faire croire aux Français que le système peut perdurer sans réformes, sans travailler plus longtemps. C’est  faux. Au contraire, la majorité présidentielle compte sauver les retraites grâce notamment à un allongement raisonnable des carrières. De même, l’effort du gouvernement sur le travail des seniors commence à porter ses fruits : du dernier rang européen pour l’emploi des seniors, la France est revenue dans la moyenne. La majorité et Laurent Wauquiez ont l’ambition que notre pays rejoigne le peloton de tête.

La prise de conscience de la population doit aller plus loin. A pôle emploi, un chômeur sur trois ne se rend pas à son entretien avec un conseiller. De même, un sur trois ne répond pas à une offre de travail qui lui a été fournie… Il faut donc réenclencher un processus vertueux où l’aide est conditionnée par un effort et un travail de la personne aidée.

 

 

SANY1539

 

La deuxième valeur sur laquelle s’appuyer est la solidarité entre les générations. La génération des 30 glorieuses a enrichi la France, laissé un capital et un patrimoine et une économie dynamique à ses enfants. Depuis 30 ans, la France construit de la dette pour les générations futures. Cela ne peut continuer ainsi. On ne peut laisser à nos enfants le fardeau d’une dette toujours croissante.

 

 

Laurent Wauquiez a affirmé son engagement européen. Notamment parce que la France ne peut plus lutter seule. Mais l’Europe va mal, parce qu’elle se montre naïve en ouvrant librement son marché à la concurrence alors que tous les grands pays mettent des barrières à leurs marchés. Il convient donc d’aller de l’avant avec un groupe restreint de pays qui ont la même vision d’une Europe puissance dont la politique vise à maintenir et à développer l’emploi, notamment industriel, sur son sol. L’Angleterre, dont la vision est seulement celle d’un grand marché ouvert à tous, ne peut faire partie de ce groupe. En ce sens, de Gaulle était un visionnaire, et l’Europe a mal tourné à partir de l’entrée de l’Angleterre.

 

La quatrième valeur sur laquelle nous devons nous appuyer est le réarmement moral. La France a trop négligé la transmission par l’école des valeurs fondamentales du pacte républicain, notamment le respect. Il est essentiel de ré inculquer à tous le respect de l’autre, de la société, des institutions et de la France. Comme l’a fait la IIIe République, il faut recréer une unité pour favoriser le vivre ensemble. Il faut revenir à des choses simples, aux grandes figures et aux grands événements de l’histoire de France.

 

SANY1534

 

Le public a posé de nombreuses questions autour, de l’Europe, de l’immigration, sur la moralité des élus et sur l’éducation, notamment sur la disparition de Napoléon et de Louis XIV des programmes d’histoire.

 

Laurent Wauquiez a répondu que la majorité s’est engagée dans la transparence en ce qui concerne les élus.

Pour l’immigration, elle est une chance pour la France, à condition de la motiver à être un parcours de travail et de réussite dans la société française. Il faut aider l’islam tolérant à lutter contre l’islam intégriste.

Pour l’Europe, nous ne pouvons par revenir en arrière sur les membres de l’Union européenne, mais il faut constituer un groupe qui avance, qui prenne des décisions à la majorité et dont l’objectif est l’emploi en Europe.

Enfin, Laurent Wauquiez considère que l’éducation et la culture (terrain sur lequel la droite n’a pas été assez présente) sont essentielles, qu’il faut revenir à l’apprentissage de l’histoire de France et des valeurs de la République.

 

J’ai conclu la soirée en évoquant le rapport que le Président de la République m’a demandé sur la citoyenneté. Ce rapport, intitulé Parcours de la citoyenneté du civisme et de l’esprit de défense : vivre la France dans la République, prévoit les moyens pour redonner une unité à notre vivre ensemble en s’appuyant sur les valeurs fondamentales de la République et du patriotisme.

 

Ce rapport vise à faire de la citoyenneté, du civisme, et de l’esprit de défense des volets de l’instruction publique. Il prévoit des étapes de formation et une organisation permettant à l’ensemble des citoyens d’être conscient de leur rôle dans la société, et d’être des acteurs engagés au service de la République, et ce, tout au long de la vie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article