Saint-Mandé solidaire envers le peuple tibétain

Publié le par Patrick Beaudouin

Aujourd’hui, mercredi 10 mars, le drapeau tibétain est hissé devant l’Hôtel de Ville pour manifester la solidarité de la commune de Saint-Mandé envers ce peuple opprimé par l’occupant chinois depuis plus de 50 ans.

 

photo tibet PB

 

Le 10 mars 1959, des dizaines de milliers d’hommes et de femmes descendent dans les rues de Lhassa pour réclamer l’indépendance du Tibet. La répression est féroce, et selon une estimation chinoise, environ 87000 Tibétains sont massacrés.

 

Ce soulèvement et sa répression entraînent la fuite vers l’Inde du Dalaï Lama, des membres de son gouvernement et de quelque 80000 Tibétains. Depuis, de Dharamsala, le Dalaï Lama a développé une résistance non violente à l’occupation chinoise, qui a donné naissance à un Mouvement pour la Liberté du Peuple Tibétain, étendu aujourd’hui à l’échelle mondiale.

 

Hisser le drapeau à la date anniversaire du 10 mars, c’est rappeler au monde que les Tibétains qui sont morts pour la cause de la liberté, ne sont pas morts en vain. C’est saluer leur sacrifice juste et noble, consenti pour que puisse renaître un Tibet libre et indépendant. C’est de continuer à attirer l’attention de l’opinion publique et des pouvoirs politiques face au silence complice des instances internationales.

Commenter cet article