Saint-Mandé, une ville ouverte sur le monde

Publié le par Patrick Beaudouin

Hier soir, mardi 21 septembre, le Conseil municipal de Saint-Mandé a voté la mise en place du partenariat amical avec le Comté de Yanggu, en République de Corée, mais également du jumelage avec la ville de Saint-Jean d’Acre, en Israël.

 

Je me réjouis vivement de cette décision.

 

En effet, Saint-Mandé ne vit pas repliée sur elle-même. Notre commune est dynamique, engagée et ouverte sur le monde. Le jumelage qui nous lie à la ville d’Eschwege depuis vingt ans en témoigne : une véritable amitié s’est développée entre les Saint-Mandéens et les habitants d’Eschwege. Les échanges culturels, associatifs et scolaires ont permis aux deux villes d’avancer ensemble, dans le respect et la découverte de l’autre.  

 

Car c’est bien de cela qu’il s’agit : de découverte, d’ouverture, d’apprentissage et de solidarité. La municipalité a toujours observé cette logique, comme le montrent récemment l’opération « tous en cœur pour Haïti », ou encore les nouveaux liens que nous tissons avec l’Irlande et le Portugal.

 

L’amitié entre les peuples et le partage culturel sont autant de façon de préparer l’avenir, de permettre à nos enfants de relever les défis qui s’annoncent.

 

Notre avenir, nous devons le construire dans un esprit de tolérance et de vivre ensemble. Le jumelage avec Saint-Jean d’Acre s’inscrit dans cette démarche. Cette ville, fondée par les Croisés et devenue Israélienne, constitue un véritable symbole de fraternité entre les hommes, d’entente et de paix.

 

Notre avenir, nous devons le construire en nous tournant vers les puissances émergentes, telle que la République de Corée. Le partenariat avec le Comté de Yanggu, choisi par l’ONU pour en faire un lieu emblématique de la biodiversité du pays, va permettre aux Saint-Mandéens de se familiariser avec une culture très riche, et très différente de la nôtre.

 

Notre avenir, nous devons le construire ensemble, dans le partage, la découverte et la paix.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article