Votez – votez – votez !

Publié le par Patrick Beaudouin

Certains prophétisent une abstention record, dimanche prochain, 14 mars, aux élections régionales.

C’est sans doute une manœuvre pour diviser encore plus les Français et servir les extrémismes. En tous cas, c’est un crime contre la démocratie.


Le droit de vote a été la première revendication des droits de l’individu. C’est ce droit qui a instauré la démocratie. C’est au nom du droit de vote que cette démocratie a été restaurée après avoir disparue dans le désastre de 1940, il y a soixante-dix ans. Il faut s’en souvenir.

L’abstention est un crime, parce qu’elle est le refus d’être citoyen. Quoique l’on pense, quelque soit sa philosophie, on s’exprime en votant pour ses idées. Sinon, c’est l’acceptation de toutes les contraintes, la soumission à tous les pouvoirs. S’abstenir, ce n’est pas prendre du recul, c’est refuser l’espérance du progrès.


A tous nos citoyens, j’enjoins d’affirmer leur volonté de choisir leur destin. Régional, municipal, national, le vote est avant tout l’expression d’une liberté fondamental.

Nous, membres de l’U.M.P, en votant Valérie Pécresse, c’est notre libre volonté que nous exprimons.

Commenter cet article

Jean Pierre Chevrier 15/03/2010 09:30


Der Hans im Schnokeloch, hett alles was er will(bis)
Un was er hett des well er nitt,
Un was er will des hett er nitt,
Der Hans im Schnokeloch, hett alles was er will

Der Hans im Schnokeloch, saat alles was er will(bis)
Un was er saat des denkt er nitt
Un was er denkt der saat er nitt !
Der Hans im Schnokeloch, saat alles was er will

Der Hans im Schnokeloch, düet alles was er will
Un was er düet des soll er nitt
Un was er soll des düet er nitt
Der Hans im Schnokeloch, düet alles was er will

Der Hans im Schnokeloch, kann alles was er will
Un was er kann des macht er nitt
Un was er macht gerot im nitt
Der Hans im Schnokeloch, kann alles was er will

Der Hans im Schnokeloch, geht anne, wo er will
Un wo er isch do bliebt er nitt

 



Un wo er bliebt do g'fallt's em nitt
Der Hans im Schnokeloch, geht anne, wo er will