Un comité interministériel pour les handicapés

Publié le par Patrick Beaudouin

Un comité interministériel du handicap vient d’être créé. Ce comité sera présidé par le Premier Ministre et composé des ministre concernés par les politiques menées en faveur des handicapés.


Le comité sera chargé de définir, coordonner et évaluer les politiques conduites par l’Etat en direction des personnes handicapées et de renforcer la cohérence interministérielle de cette politique. Le comité veillera au respect de l’égalité de traitement sur l’ensemble du territoire et à l’accès aux droits des personnes et de leurs familles. Il s’assurera du respect des objectifs pluriannuels et préparera la conférence nationale du handicap pour l’égalité des droits et des chances.

 

Je me réjouis de la création de ce comité qui permettra d’optimiser la politique du handicap et de répondre à l’attention forte des associations représentant les personnes handicapées.

 

A Saint-Mandé, nous sommes actuellement en train de mettre en place les moyens d’une ambitieuse politique d’emploi des handicapés, avec une convention qui devrait être signée d’ici la fin de l’année avec le Fonds pour l'insertion des personnes handicapés dans la fonction publique (FIPHFP).


Cette convention prend la forme d'un engagement de 3 ans entre les partenaires.
Elle prévoit la mis en œuvre :

  • d'une politique de recrutement, d'accueil et d'intégration de travailleurs handicapés
  • d'une politique de sensibilisation et d'information collective à l'intégration des agents en situation de handicap
  • d'une politique de gestion des situations de handicap et de maintien dans l'emploi

 

 

Commenter cet article

Jean Pierre Chevrier 23/11/2009 15:18


Pour les handicapés c'est terrible.
Il leur faut remonter la pente sans arrêt sous les sarcasmes hypocrites du monde de l'entreprise où seule la lutte et la victoire comptent.
Je me demande si je n'aurais pas mieux fait de mourir plutôt que d' être handicapé.
Le handicap ,est encore plus lourd à porter quand il n'est pas visible parce qu'on vous accuse oo bien d'escroquerie ou de troubles mentaux.
Ces "commissions" de frime politique  je les hais: je veux oublier et faire comme si rien ne s'était passé.  


Jean Pierre Chevrier 20/11/2009 09:15


Du pipeau.