Les Larris : Satisfaction des habitants du quartier

Publié le par Patrick Beaudouin

J’ai demandé, en tant que Député de Fontenay-sous-Bois, que le quartier des Larris soit exceptionnellement retenu par l’Etat en application de l’article 6 de la loi de cohésion sociale, par dérogation aux priorités affichées aux quartiers classés en zone urbaine sensible.
 
J’ai obtenu cette inscription mais, malheureusement je n’ai pas pu partager avec les habitants de ce quartier, la joie de son inauguration. En effet, Monsieur Voguet, Sénateur-Maire de Fontenay-sous-Bois n’a pensé à m’inviter que le matin même.
 
D’un coût d’objectifs initial de 17 millions d’euros est subventionné par l’Etat à hauteur de 5 millions d’euros. Il convient d’observer que entre 2005 et 2012, l’Etat à travers l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine mobilise 480 millions d’euros sur les 18 quartiers en rénovation urbaine. Sur cette enveloppe, environ 400 millions d’euros ont déjà été programmés par les instances techniques de l’ANRU. Cet effort pour les quartiers est sans précédent. Il concerne à la fois l’aménagement des espaces publics, et l’accessibilité des ensembles d’habitations collectives, l’amélioration de l’offre de services publics et commerciale, la réhabilitation des logements et la gestion urbaine de proximité, pour une meilleure qualité de vie des habitants.
 
Je me réjouis que Fontenay-sous-Bois bénéficie pleinement de ce programme, la rénovation du quartier des Larris étant bien avancée, l’ANRU ayant mis en place au regard des chantiers ouverts, les crédits prévus et qui sont engagés à hauteur de 2,8 millions d’euros.
 
A côté et en complémentarité de la transformation du quartier, l’Etat s’attache à favoriser la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, la prévention de la délinquance et l’accès à l’emploi, à la santé et au logement. C’est ainsi qu’un Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS) a été signé le 9 mai dernier ; prenant la suite du contrat de ville, il vise en priorité les quartiers des Larris, Jean Zay, le Pressoir des bons vivants et la Redoute.
 
Ce sont maintenant 350 arbres supplémentaires, de nouveaux trottoirs, de nouvelles allées qui agrémentent ce quartier. Il va maintenant falloir s’attaquer au centre commercial…

Publié dans Actualité

Commenter cet article