L'université bouge

Publié le par Patrick Beaudouin

L'enseignement supérieur fait l'objet d'une attention particulière depuis 2007 : loi d'autonomie des universités, affectation de fonds dans le cadre du plan de relance... Dans le prolongement des réformes en cours, Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, a annoncé les modalités de trois changements majeurs à compter de cette année.

 

L'année universitaire sera allongée sur dix mois.Cet allongement, voté par toutes les universités en juillet dernier, engagera, dès cette année, 70 % des étudiants dans des cursus de plus de neuf mois. Cette mesure s’accompagne de la mise en place d’un dixième mois de bourse. Ainsi en 2010-2011, les étudiants boursiers toucheront un demi-mois de bourse supplémentaire, le dixième mois complet étant, lui, versé à partir de la rentrée 2011.

 

La première année de médecine va être réformée.Les étudiants auront dorénavant une première année commune avec les étudiants en pharmacie, ondologie et sages-femmes, sanctionnée par quatre concours différents. L'impossibilité de redoubler en cas de résultats trop faibles et une multiplication des passerelles et des équivalencesviseront à remédier à un taux d’échec de 80 %.

 

C'est enfin cette année qu'entre en vigueur la « mastérisation » du cursus de formation des enseignants. Cette réforme amène les candidats aux postes d’enseignants à être titulaires, au minimum, d’un master, soit un bac + 5. Dans le but de préparer les étudiants souhaitant rejoindre l’Education nationale, de nouveaux masters métiers de l'enseignement ont été créés.

Publié dans Actualité

Commenter cet article