Dysfonctionnements du nouveau système d'immatriculation des véhicules

Publié le par Patrick Beaudouin

Je viens d'interroger le ministre de l'intérieur sur le nouveau système d'immatriculation des véhicules. Ce nouveau système est supposé plus simple, dans la mesure où il permet de rendre facultatif le déplacement à la préfecture, les professionnels habilités pouvant effectuer les démarches à la place de l'acquéreur. Mais, seule une minorité de professionnels acceptant d'accomplir ces formalités, il en résulte un engorgement des préfectures et un allongement des délais d'attente pour les usagers.

Publié dans Brèves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article