Israël – 60 ans d'une démocratie plurielle

Publié le par Patrick Beaudouin

Plus de 500 personnes ont assisté le mercredi 11 juin à la soirée de gala, dont les élus de Saint-Mandé, Vincennes et Fontenay-sous-Bois, Monsieur Ducray, Sous-Préfet de Nogent-sur-Marne, des présidents d'associations, et Son Excellence Daniel Shek, Ambassadeur d'Israël en France, à qui j'ai eu le plaisir de remettre la médaille de la Ville.


J'ai d'abord souhaité réaffirmer mon amitié pour l'Etat d'Israël, mon attachement à sa démocratie, mon admiration devant son mélange de tradition et de modernité. J'ai rappelé le caractère inaliénable du droit du peuple israélien à vivre dans la paix et la sécurité.

 

Mais j'ai aussi tenu à dire – parce qu'entre amis, on peut tout se dire – que la paix et la sécurité passaient par l'existence d'un Etat palestinien indépendant, viable et démocratique, et que c'était au fort qu'il appartenait de faire le premier pas.

 

C'est, d'ailleurs, ce qu'a exprimé avec encore plus de force le Président de la République, Nicolas Sarkozy, à la tribune de la Knesset, lors de son voyage d'Etat en Israël.

 

L'officialisation du prochain jumelage de Saint-Mandé avec la ville chargée d'histoire de Saint-Jean d'Acre a ensuite suscité l'enthousiasme de l'assistance.


La soirée s'est poursuivie par la projection, forte en émotion, du court-métrage Israël 60 ans - La Paix au coeur, qui retrace les luttes d'Israël pour assurer la survie de son Etat et apporter la paix à son peuple.

Elle s'est achevée par un entraînant spectacle de danses et de chants israéliens.


Le lendemain s'est tenue une passionnante conférence-débat sur le thème « Israël, 60 ans d'une démocratie plurielle. Bilan et perspectives », avec la participation de plusieurs grands spécialistes.


Ces deux journées de manifestations culturelles, d'expositions, de débats se sont conclues de manière festive, avec l'apparition d'un gâteau d'anniversaire orné de 60 bougies.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article