Mieux préserver l'intérêt des enfants dont les parents sont séparés

Publié le par Patrick Beaudouin

En fin d'année dernière, j'avais, dans une question écrite, attiré l'attention de la secrétaire d'État chargée de la famille sur la nécessité de mieux préserver l'intérêt des enfants dont les parents sont séparés.

 

La hausse des divorces et des séparations constatée depuis les années 1970 conduit en effet aujourd'hui à ce qu'un enfant sur quatre ne vive pas avec ses deux parents. La séparation est source de souffrance pour les enfants, et, lorsque le conflit parental perdure, la coparentalité se révèle extrêmement problématique et lourde de conséquences pour leur équilibre psychique.

 

C'est pourquoi la Défenseure des enfants, autorité administrative indépendante chargée de défendre et de promouvoir les droits de l’enfant, a choisi de consacrer son rapport thématique 2008 aux « enfants au coeur des séparations parentales conflictuelles ».

 

Elle y formule un certain nombre de propositions intéressantes, et j'ai donc souhaité demander à la secrétaire d'État quelles suites elle entendait leur réserver. Vous pouvez lire la réponse en suivant ce lien.

 

 

 

Publié dans Questions écrites

Commenter cet article